Bienvenue sur le blog Hacking Musescore !

Comment utiliser pleinement Musescore ?

Si vous cherchez à découvrir Musescore ou à en savoir plus sur LE logiciel libre et gratuit de notation musicale le plus utilisé dans le monde, vous êtes au bon endroit !

Si vous souhaitez découvrir de nouvelles manières d’utiliser et d’optimiser Musescore (écrire plus vite ?), de détourner certaines fonctions (s’accompagner d’un orchestre ?), d’utiliser le comportement du logiciel pour une autre tâche (enseigner ?), de repousser les limites du programme (noter absolument tout !) alors vous êtes vraiment au bon endroit !

“Hacker” Musescore, ce n’est pas pirater le code informatique du programme de façon malveillante (bonjour les clichés 🙂 ) ! D’ailleurs, ce n’est pas la peine, le code est ouvert à tous et modifiable par qui veut – merci l’open-source (pour ceux qui veulent mettre les mains dans le cambouis, c’est par ici) !

 

Musescore : un potentiel illimité !

Il est plutôt question ici d’utiliser l’esprit du hacking pour faire de Musescore un outil créatif au potentiel illimité :

 

  • comprendre comment se comporte le logiciel (être curieux et accroître sa connaissance du système)
  • imaginer comment l’améliorer ou l’utiliser différemment au profit d’un autre objectif (être ouvert et créatif)
  • expérimenter, tester, éprouver et évaluer la solution mise en œuvre (être rigoureux)
  • partager et diffuser la solution (libre circulation de la connaissance)

 

Un seul outil, de multiples usages

Depuis ces 10 dernières années et la version 0.9, je me suis rendu compte que c’est exactement ce que je faisais de Musescore au quotidien dans toutes mes activités musicales (d’ailleurs, si vous ne savez pas qui je suis et ce que je fais, visitez la page À propos). Étant régulièrement sollicité à ce sujet, partager cette expérience et ma pratique de Musescore via ce blog m’a semblé être la réponse la plus appropriée.

Vous trouverez donc ici des ressources concernant Musescore ( voir les pages Livres ou Ressources) et des articles, des podcasts ou des vidéos, classés en quatre grands domaines qui pourront évoluer :

  • Se former : ou comment apprendre à utiliser le logiciel (tutoriels, stages en présentiel, formations en ligne…)
  • Apprendre : apprendre la musique avec Musescore (la lecture, la théorie, un instrument…)
  • Enseigner : utiliser Musescore comme un véritable assistant pour ses cours : fiches, partitions annotées, augmentées, outils de révision ou de pratique, en classe, en autonomie…)
  • Noter : écrire de la musique, relever, composer, transcrire, orchestrer, arranger…

 

À venir

Pour cette semaine, histoire de faire le tour du propriétaire, je vous proposerai un article consacré à l’écosystème Musescore car, et oui, ce n’est pas – que – un logiciel.

 

Bien évidemment Hacking Musescore se veut aussi un espace d’échange, de débat et d’expérimentation. Je vous invite donc à commenter, partager, discuter… ici ou sur les réseaux sociaux où seront également diffusés les articles.

Et pour ne pas perdre une miette de ce blog, inscrivez-vous à la mailing liste ! Je vous ai préparé en guise de bienvenue un contenu exclusif : Les 3 erreurs du débutant définitivement évitées grâce à 3 vidéos explicatives. Pour les visionner, cliquez ici !

À très vite !
Sylvain

Vous appréciez ce contenu ? Partagez-le !